Plus de vitamine D, des bébés plus musclés

La rédaction Maminou

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

Selon une étude britannique, le taux de vitamine D durant la grossesse influencerait le développement musculaire du bébé.

© Sergio Martínez - Fotolia.com

 

On savait que le taux vitamine D en fin de grossesse avait un impact sur l’ossature du bébé. On apprend aujourd’hui qu’il agirait sur le développement des muscles du bébé in utero. C’est la conclusion d'une étude publiée dans la revue Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism. Des chercheurs de l’Université de Southampton, au Royaume-Uni, ont mis en corrélation le taux de vitamine D de 678 femmes enceintes avec le développement des muscles de leur enfant. Résultat : à l’âge de 4 ans, les enfants dont les mamans présentaient un  taux élevé de vitamine D disposent d’une meilleure force de préhension ainsi que d’une masse musculaire un peu plus importante.
Rappelons qu'une supplémentation de vitamine D est généralement conseillée au 3e trimestre de grossesse, celle-ci jouant un rôle essentiel dans le métabolisme osseux, de la future maman comme du  bébé. Si elle est présente dans les poissons gras, le foie, les oeufs et les produits laitiers, le soleil en est la source principale. Attention toutefois : un excès de vitamine D a pu être lié à des effets indésirables rares, comme l'arythmie cardiaque ou des problèmes musculaires. Reste donc à trouver la juste dose !


Source : Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism

 

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news