Comment favoriser le retour au calme avec les enfants ?

Maureen Delorme

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

Après les moments de jeux et d’agitation des enfants, il n’est pas toujours facile de les ramener au calme. La rédaction de Maminou vous livre ses conseils pour apaiser vos bouts de choux après les activités quotidiennes.

calme© Underdogstudios - Fotolia.com

Votre bout de chou s’est bien amusé mais maintenant il est l’heure de passer à table ou d’aller au lit ? Que vous soyez nounou ou parent, il n’est pas forcément évident de ramener les enfants au calme. Quelques petites astuces vont pouvoir vous aider.

Pourquoi a-t-il du mal à se calmer ?

Les enfants en bas-âge ont besoin de se dépenser et de se défouler. En pleine découverte de leurs capacités motrices, ils ne tiennent pas toujours en place. Les différents mouvements sont aussi une manière d’exprimer leurs émotions.
Les tout-petits n’ont pas encore bien conscience du bruit qu’ils émettent ou dérangement qu’ils peuvent causer. Vous allez pouvoir expliquer à votre bout de chou, qu’il peut maîtriser ce qu’il ressent et se calmer peu à peu lorsque c’est nécessaire.

Les activités calmes

Une fois que votre loulou s’est bien défoulé, vous trouverez plusieurs activités pour l’aider à se calmer. Les exercices de respiration et de relaxation sur fond de musiques douces sont très propices au retour au calme (musiques de dessins animés, sons de la nature…). Pensez aussi à parler doucement.
La lecture est également un bon moyen d’apaiser les tout-petits. Pensez à réduire les bruits de fond (télévision, musiques entraînantes, bruits de la rue). Parmi les petits jeux qui fonctionnent bien en groupe, pensez au "Roi du silence". Le but du jeu : être le plus silencieux possible. Et pour cause, le premier enfant qui parle à perdu.

Les lieux propices au calme

Organiser les activités dans une pièce propice au calme peut favoriser l’apaisement de l’enfant. Par exemple, prévoyez une séance de lecture dans la chambre avant la sieste. Outre les pièces de la maison, pensez aux lieux publics propices au calme. C’est le cas des bibliothèques.
A noter : prévenez votre enfant avant la sortie. Insistez sur le fait qu’il faudra bien se tenir, que le personnel de la bibliothèque surveille les enfants et qu’il est indispensable de chuchoter pour communiquer.

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news