Accueil Petite Enfance : que prévoit le gouvernement ?

La rédaction Maminou

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

Le gouvernement prévoit 2 mesures pour réformer les maisons d'assistantes maternelles et les crèches. Mais qu'en est-il exactement ?

 

Un constat inquiétant

Les structures d'accueil pour les plus jeunes enfants manquent et la pré scolarisation à deux ans recule progressivement en France. Ce jeudi 6 mai, le collectif "Pas de bébés à  la consigne" regroupant près d'une cinquantaine d'associations et de syndicats appelle à nouveau à une grève nationale pour montrer leur mécontentement face aux mesures que souhaite prendre le gouvernement à ce sujet.

 

1ère mesure : créer des "maisons d'assistantes maternelles"


Le 4 mai 2010, les députés ont voté une proposition de loi sénatoriale visant à créer des « maisons d'assistantes maternelles ». Ainsi, il serait possible pour 4 assistantes maternelles d'accueillir 4 enfants chacune dans un local mis à disposition par les communes. Ce nouveau décret permettraient aux parents "d'autoriser l'assistant maternel qui accueille leur enfant à déléguer cet accueil à un ou plusieurs assistants maternels exerçant dans la même maison". Ce nouveau mode de garde permettrait d'assouplir les heures d'accueil de l'enfant et donc l'emploi du temps des parents. Et pour les communes, cette solution coûterait moins cher que les crèches.

Même si en apparence ce nouveau décret semble idyllique, le collectif "Pas de bébés à la consigne" exprime son inquiétude sur "l'absence de cadre clair autour de ce projet". Le texte ne précise ni le type de local prévu pour l'accueil des enfants ni les conditions d'accueil (sécurité, hygiène, activités...). Également, il n'est pas précisé comment les assistantes maternelles pourront se relayer pour assurer l'accueil des enfants et sous quelles conditions, car aucune formation particulière ne semble être exigée pour la sélection des assistantes maternelles concernées. Enfin, aucune directive n'est donnée concernant l'organisation de ces nouvelles "maisons d'assistantes maternelles". Il est donc à craindre une désorganisation par manque de cadre... Mais pour le moment, rien de concret le décret n'est qu'au stade de projet.

 

2ème mesure : changer le nombre d'encadrants dans les crèches

Depuis 1 an et demi, le cabinet d'Etat chargé de la Famille travaille sur le projet de créer de nouvelles places en crèches. Suite à plusieurs concertations avec l'ensemble des partenaires, il a été décidé d'augmenter le taux de surnombre qui permet l'accueil exceptionnel des jeunes enfants en surnombre. Ainsi, ce taux devraient représenter une augmentation significative :

  • de 10 à 15% pour les crèches moyennes,
  • de 10 à 20% pour les grandes

Le Ministère se veut tout de même rassurant en indiquant qu'il souhaite "maintenir un adulte pour 5 bébés et un adulte pour huit enfants qui marchent". Mais les professionnels s'inquiètent car même si les structures pourront accueillir plus d'enfants, cela se ferait sans personnel supplémentaire, et les règles de sécurité risquent de ne plus être respectées.

Le collectif "Pas de bébés à la consigne" déclare "l'alerte générale pour la petite enfance" car ce nouveau décret prévoit en plus la baisse du personnel qualifié passant de 50 à 40% dans les structures accueillant les enfants de moins de 6 ans. La crainte est concrètement la braderie de la qualité d'accueil des enfants.

La grève de ce jeudi 6 mai, la troisième depuis janvier 2010, a donc objectif de revoir les conditions de ces deux mesures dont la proposition de textes est encore trop floue.

 

Date de publication : 6 mai 2010

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news