Les enfants ressembleraient plus à leurs papas

Maureen Delorme

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

Selon une récente étude américaine, les enfants ressembleraient davantage à leurs papas qu’à leurs mamans. Les chercheurs ont relevé des ressemblances physiques mais aussi une hérédité en termes de santé.

papa© Halfpoint - Fotolia.com

Les gènes d’un bébé à naître seraient davantage influencés par ceux du père. C’est la conclusion d’une étude américaine dont les résultats ont été publiés le 2 mars dans la revue Nature Genetic (site en anglais) et relayés le 19 mars par le moteur Yahoo. Pour arriver à ce constat, les spécialistes ont accouplé des rongeurs. Ils ont relevé une prédominance des gênes males sur ceux des femelles. Outre les ressemblances physiques, les maladies génétiques portées par les pères sont plus susceptibles d’être transmises à l’enfant que celles de la mère. "Une mauvaise mutation ne se développera pas autant que si elle est du père", affirment les chercheurs. Pour le principal auteur de l’étude, c’est "une découverte exceptionnelle qui ouvre la porte à une exploration tout à fait nouvelle de la génétique humaine". A terme les spécialistes souhaitent observer davantage les gènes du père afin de mieux comprendre les maladies héréditaires et de les prévenir.

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news