Tortues à la maison : un danger pour les enfants

La rédaction Maminou

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

Tortues, lézards et serpents peuvent faire courir des risques d'infection graves aux enfants de moins de cinq ans, selon un rapport publié ans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH). Et ce, même en l'absence de contact direct !

© Glenda Powers - Fotolia.com
 

Mignonnes, ces petites tortues dans l’aquarium ! Oui, mais ce n’est pas sans risque. Tortues, serpents et autres reptiles peuvent transmettre une bactérie aux enfants et engendrer des risques de méningite et de salmonellose. Et ce, même en cas de contact indirect, la transmission se faisant le plus souvent à travers l'environnement ou les mains des parents. Cette conclusion est issue de de plusieurs études publiées dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).
A partir de 66 études parues durant ces 20 dernières années, les chercheurs ont identifié 871 cas de salmonellose liés à une exposition aux reptiles : 77 infections isolées et 794 infections épidémiques. Deux enfants sont décédés suite à une salmonellose et un bébé de moins de six mois a succombé à une méningite. Les principaux responsables : les iguanes et les tortues.
Plus fragiles, les enfants de moins de 5 ans et les nourrissons exposés à ces nouveaux animaux de compagnies encourent plus de risques que les adultes. Conscients du danger, certains pays comme les Etats-Unis ou le Canada ont déjà instauré des mesures de contrôle afin d’éviter le risque de transmission. Les autorités américaines déconseillent également la possession d’un reptile aux familles ayant un enfant de moins de cinq ans.
En France, aucune recommandation n’a été mise en place à ce jour. Alors que près de 3% des foyers possédaient un reptile en 2012, principalement des tortues, les parents se disent pourtant peu informés des risques pour leurs enfants. Parmi les familles françaises ayant eu un enfant contaminé, seule une famille sur 13 familles connaissait le risque ! Devant les résultats de cette étude, les chercheurs préconisent une large information auprès du grand public et des professionnels de de santé.

* Etudes menées par des chercheurs de l'Institut de veille sanitaire (InVS), de la Direction générale de l'alimentation et de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) et de l'Institut Pasteur.

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news