Aspartame : mention obligatoire pour les femmes enceintes

La rédaction Maminou

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

La Commission de l'Environnement, de la Santé publique et de la Sécurité alimentaire du Parlement européen a adopté la 19 avril 2011 un amendement pour rendre obligatoire la mention "pourrait ne pas convenir aux femmes enceintes" lorsque des produits contiennent de l'aspartame.

Cette décision fait suite à la une étude menée auprès de 59334 femmes enceintes consommatrices de boissons fraîches dont les sodas qui contiennent des édulcorants artificiels. Le risque d'accoucher prématurément serait de 78% plus élevé auprès des femmes qui consomment quotidiennement 4 portions de ces boissons par rapport aux mères qui n'en consomment pas.

Le 16 avril 2011, Corinne Lepage, la Députée européenne, avait organisé une audition réunissant les scientifiques qui avaient mené les études récentes sur les effets sur la santé de l'aspartame, des représentants de l’EFSA, de la Commission européenne, de l’industrie et des ONGs. Suite à cette audition, la Députée avait exprimé sa surprise sur "la légèreté avec lequel le sujet est traité et du jeu de rôle qui s'est instauré entre l'industrie, l'EFSA et la Commission, chacun se renvoyant la balle".

Aujourd'hui, Corinne Lepage se réjouit de la prise en compte par le Parlement européen du principe de précaution au profit des femmes enceintes qui consomment des produits contenant de l'aspartame : "Nous innovons puisque c'est la première fois que l'on tire les conséquences de l'incertitude scientifique quant à l'impact négatif de l'aspartame pour les femmes enceintes, une vraie victoire pour les consommateurs, et une belle façon de répondre à l'inertie de l'EFSA, de la Commission européenne et des Etats membres dans ce domaine !"


Date de publication : 22 avril 2011

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news