Les chaises hautes, source d'accidents

La rédaction Maminou

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

Les accidents liés aux chaises hautes et aux rehausseurs de chaises pour enfants ont augmenté de 22,4 % en huit ans, selon une récente étude américaine. Voici les précautions à prendre.

9 421 : tel est le nombre d’accidents moyen par an dus à des chaises hautes ou à des rehausseurs de chaise, recensés aux urgences. Soit 5,9 blessures par 10 000 enfants de moins de 3 ans, selon une étude américaine* publiée dans le Journal International de Médecine. Si ce chiffre reste relativement peu élevé, il a progressé de 22,4 % entre 2010 et 2003.
Dans plus de 9 cas sur 10, les traumatismes sont liés à des chutes, tête la première. D’où des blessures de la tête et du cou (58,7 %) et de la face (27,6 %), principalement. Quant au type de dommages, on relève des traumatismes crâniens fermés (37,3 %), des lésions des parties molles (33,3 %) et des plaies contuses (18,6 %) sur les autres types de lésions, telles que les fractures. Lorsque cela est précisé, les chutes sont généralement liées à des tentatives de grimper ou de se mettre debout, la plupart du temps au domicile.
Toujours selon l’étude, les victimes sont des enfants d’un âge moyen de 16,3 mois et principalement des garçons. Toutefois, près de 8 accidents sur 10 concernent les enfants de moins de 1 an. Ces derniers ont d’ailleurs 3 fois plus de chances de présenter des plaies contuses et 2,15 fois plus de chances d’avoir des fractures que les enfants de plus de 1 an.

Chaises hautes et rehausseurs : les bons réflexes

Au total, seulement 3 passages sur dix aux urgences ont été suivis d’une hospitalisation. Des accidents relativement bénins, donc, mais qui invitent à la vigilance. Les responsables de l’étude rappellent ainsi les précautions à prendre. Il est recommandé :
-    de fixer les enfants avec des sangles de sécurité
-    de surveiller les enfants installés dans des chaises hautes et de les empêcher de se lever ou de grimper
-    d’utiliser des produits répondant aux normes de sécurité en vigueur

 

*Etude portant sur l’analyse des accidents dus aux chaises hautes et aux rehausseurs de chaises chez les enfants de moins de 3 ans, recensés dans une centaine de services d’urgences nord-américains entre 2003 et 2010. Les résultats de cet échantillon représentatif de la population américaine ont été extrapolés à l’échelle des Etats-Unis.

 

Source : Journal International de Médecine

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news