Quand l'acquisition de la propreté survient plus tard

Maureen Delorme

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

Si la propreté commence à être acquise à partir de deux ans chez certains enfants, elle vient plus tard pour certains bouts de choux. Comment gérer ce retard ? Voici les conseils de Maminou.

retard proprete enfant© Africa Studio - Fotolia.com

De nombreux parents s’inquiètent lorsque leurs enfants ne sont pas propres au moment d’entrer à l’école. Pour surmonter ce retard, inutile de dramatiser la situation. Au contraire, il est important de soutenir votre bout de chou. Un enfant devient propre entre 2 et 4 ans. Faites preuve de patience.

Encourager son enfant

L’apprentissage de la propreté peut très vite devenir une source de pression chez les tout-petits. Commencez par encourager votre enfant quotidiennement à se rendre aux toilettes.  Félicitez-le lorsqu’il s’y rend de façon à l’encourager à recommencer. Peu à peu, votre enfant en prendra l’habitude et aura le réflexe d’aller aux toilettes sans que vous ne lui demandiez. Les petits accidents font partie de l’apprentissage. Ne vous énervez pas. Votre bout de chou risquerait de se braquer et de faire une croix sur l’acquisition de la propreté.

Expliquer la propreté

S’il est un peu en retard sur l’apprentissage, ne le comparez pas aux autres enfants. Chaque petit évolue à son rythme.  La propreté est d’ailleurs liée au développement moteur de l’enfant. Expliquez- lui avec des mots simples comment faire. Incitez-le à communiquer avec vous.
Votre bout de chou est peut être réticent à se rendre aux toilettes car cela l’effraie. Le pot est souvent la transition idéale. Ce retard émane parfois du stress du à des problèmes à la maison comme des disputes ou une séparation.

Communiquer avec des spécialistes

Expliquez la situation à votre pédiatre ou à votre médecin traitant qui pourra vous livrer des conseils de façon à faire avancer la situation.  Vous pouvez aussi faire appel à un spécialiste comme un pédopsychiatre. Discutez aussi avec les personnes chargées de la garde de votre enfant. Habituées à vivre cette étape avec les autres bouts de choux, elles pourront également vous conseiller.
La vie en communauté aidera certainement votre bout de chou qui aura tendance à imiter les autres enfants. Si votre enfant n’est pas propre au moment de sa rentrée en maternelle, ne vous inquiétez pas. Prévenez le personnel de l’école. Les établissements scolaires ne refusent pas les enfants qui ne sont pas propres.

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news