Piqûres d'insectes, d'oursins et de méduses : prévention et traitement

Maureen Delorme

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

La saison estivale expose petits et grands à des risques de piqûres d'insectes ou d'animaux marins. Comment prévenir ou soigner des piqûres causées par les moustiques ou les méduses ? Voici les conseils de la rédaction pour un été en toute tranquillité.

© Logistock - Fotolia.com

La majorité des piqûres d’insectes ou d’animaux marins nest pas dangereuse pour la santé. Pour éviter tout risque de complications, il est toutefois important de connaître les gestes d’urgence à effectuer. En cas de doute, n'hésitez pas à demander l'avis d'un médecin ou à vous rendre au poste de secours situés sur les sites balnéaires.

Piqûres insectes

La prévention
Pour limiter les piqûres d’insectes, la Croix-Rouge recommande d’éviter de marcher pieds nus dans l’herbe. Ne laissez pas traîner des boissons et des aliments sucrés ou leurs emballages. Il est également conseillé d'éviter de porter des couleurs vives et du parfum. Le soir, privilégiez les vêtements longs et utilisez des insecticides vestimentaires, pour les enfants comme pour vous. Eteignez les lumières si vous ouvrez les fenêtres et les portes. Retirez-les veilleuses et mobiles lumineux des chambres d'enfants.
Installez des moustiquaires au dessus des lits et, si possible, aux fenêtres. Appliquez un répulsif cutané sur la peau (attention toutefois à vérifier la compatibilité avec l'âge de l'enfant). Il existe aussi des diffuseurs à placer sur les prises électriques, des aérosols et des serpentins destinés à un usage extérieur.
A noter : il est inutile de faire des mouvements brusques pour chasser les insectes.

Les soins
En cas de piqûre, appliquez une crème contre les démangeaisons. Si l’insecte a laissé son dard (guêpes, abeilles…) dans la peau, utilisez une pince à épiler désinfectée avec de l’alcool à 70°, pour le retirer délicatement sans le casser. Utilisez un  "Aspivenin" pour faire ressortir le venin de la peau. Dans les cas où la victime a été piquée dans la bouche ou la gorge, si elle est exposée à un risque d’étouffement ou si elle présente des signes allergiques (gonflements, douleurs intenses…), appelez le SAMU en composant le 15.

Piqûres d’animaux marins

Les méduses
Les piqûres de méduses entraînent des lésions urticantes douloureuses. Les complications sont rares et concernent notamment les personnes allergiques. En cas de piqûres, ne grattez pas la plaie et rincez-la à l’eau de mer, sans frotter. Recouvrez-la de sable et laissez sécher. Retirez le sable à l’aide d’un morceau de carton afin d’enlever les cellules urticantes encore présentes sur la peau. Puis rincez avant d’appliquer un antiseptique. A noter : ne touchez pas les méduses échouées sur la plage qui conservent leur pouvoir urticant même lorsqu’elles sont mortes. 

Les oursins
Les oursins plantent leurs piquants dans la peau. Ils ne sont pas venimeux. Le seul risque est la surinfection de la peau par un abcès. Il est donc nécessaire d’extraire rapidement les piquants de la peau, à l’aide d’une pince à épiler avant de désinfecter la plaie.

Les vives
Les vives se cachent dans le sable. Leur venin provoque une douleur très intense à l’origine de malaise. En cas de piqûre, plongez la partie de la peau blessée dans une eau bien chaude puis désinfectez. Administrez du paracétamol pour calmer la douleur. Consultez un médecin en urgence.

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news