Noyades et coups de chaleur : comment prévenir les accidents ?

Maureen Delorme

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

L'été expose les enfants à des risques d'accidents. L'eau, le soleil et la hausse des températures font des victimes chez les tout-petits. Voici les conseils de la rédaction pour éviter la noyade et les coups de chaleur.

© UbjsP - Fotolia.com

Si la saison estivale rime avec vacances et jeux, elle ne préserve pas les bouts de choux des risques d’accidents. Les parents et les nounous doivent redoubler d’attention pour éviter les coups de chaleur, la déshydratation, l’insolation ou la noyade des tout-petits.

Le coup de chaleur

Les symptômes
La Croix-Rouge qualifie le coup de chaleur d'urgence médicale. Il est dû à une exposition prolongée pendant les vagues de forte chaleur comme les alertes à la canicule, à l’origine d’insolation. Il peut être provoqué dans un endroit fermé, dont la température est anormalement élevée comme l’habitacle d’une voiture, exposée au soleil. La température du corps augmente considérablement et se traduit par une fièvre élevée.
Ces symptômes s’accompagnent de rougeurs au niveau du visage, de maux de tête et d’une sensation de soif importante. Le coup de chaleur peut aussi entraîner des vomissements et des troubles de la conscience. A noter : les enfants sont beaucoup plus vulnérables que les adultes face aux fortes chaleurs. Les signes à prendre en considération chez le nourrisson ou l’enfant en bas-âge sont les pleurs, la fatigue et les yeux cernés. Observez aussi les plis cutanés en pinçant la peau du bébé. Si elle est plissée plus longtemps que la normale c’est qu’elle a perdu de son élasticité et donc de son hydratation. Un coup de chaleur pris à temps peut être soigné. Rares sont les conséquences telles que les crampes ou les troubles neurologiques.

La prévention
Il est recommandé de faire boire régulièrement les bouts de choux. Utilisez des ventilateurs et climatiseurs pour rafraîchir les pièces de la maison ou les voitures. Evitez d’exposer les enfants et les nourrissons au soleil ou dans un endroit clos (voiture, caravane, cabane aux toits de taule…) de façon prolongée.  Préférez installer les bouts de choux sous un parasol. Pensez à leur faire porter un t-shirt et un chapeau.
Important : un coup de chaleur expose les bébés et les enfants en bas-âge à un risque de déshydratation pouvant entraîner le décès. Si un enfant présente les symptômes de coup de chaleur, prévenez immédiatement le Samu en composant le 15.

La noyade

La noyade est la première cause de mortalité par accident chez les enfants. Chaque année, elle est à l’origine d’une centaine de décès d’enfants. Il est indispensable de rester vigilant avec les enfants aux alentours des points d’eau. Sécurisez l’accès aux piscines. Sur les plages, choisissez les zones de baignade surveillée par des maîtres-nageurs (de juin à septembre). Ne vous baignez pas dans des zones de courant comme les baïnes.
Avant d’entrer dans l’eau, équipez les tout-petits de brassards ou de flotteurs. Important : les bouées et autres jouets gonflables ne garantissent en aucun cas la sécurité des enfants pendant la baignade. Restez toujours à côté d’un petit qui se baigne.
Privilégiez l’apprentissage de la nage le plus tôt possible. La Croix-Rouge recommande au plus grand nombre d’apprendre les gestes de premiers secours. Ils vous permettront d'avoir les bons réflexes pour sauver une victime de la noyade. Vous saurez comment réagir en fonction  des différents cas (inconscience, arrêts cardiaques ou respiratoires). Pour passer des vacances en toute tranquillité, restez prudents !

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news