Eveil corporel : l’initiation au sport pour les bébés

Maureen Delorme

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

Le sport est accessible pour les bébés et les enfants en bas-âge à travers des séances d’éveil corporel. Comment initier son enfant à une activité sportive et comment faire le bon choix ? Voici les conseils de la rédaction.

eveil corporel bebe© Oksana Kuzmina - Fotolia.com

Plusieurs clubs proposent des séances d’éveil corporel aux tout-petits. Elles favorisent leur développement en stimulant leur motricité et leur psychomotricité. Les bouts de choux participent aux séances en étant accompagné par leurs parents ou leurs nounous. Ces activités en groupe les socialise et les prépare à l’entrée en maternelle.

A quel âge ?

Les activités d’éveil corporel sont accessibles aux bébés. Elles commencent dès l’âge de 4 mois. Les activités plus physiques sont en principe destinées aux enfants âgés de 10 mois. L’éveil corporel est idéal pour les enfants jusqu’à l’âge de 4 ans.

La baby gym

Les premiers cours de baby-gym sont accessibles de 10 mois à 2 ans. Ils permettent aux bébés de développer leurs capacités physiques et d’expression, sous les conseils d’un professeur de gym. C’est aussi un pas vers l’autonomie. Les enfants apprennent de nouveaux mouvements sur des tapis avec des ballons ou encore des cerceaux.
Des cours sont également proposés à la tranche 2-4 ans. Destinés aux plus grands, ces activités favorisent l’apprentissage de la motricité fine. L’enfant apprend aussi à libérer les tensions. Les exercices se basent principalement sur le temps, l’espace, l’équilibre et la notion de masse.

Les bébés nageurs

L’activité bébé nageur peut débuter dès l’âge de 10 mois.  La séance est dispensée par un maître-nageur diplômé dans une piscine municipale ou privée. C’est l’occasion d’évoluer dans un nouvel environnement : l’eau. Bébé entre dans l’eau, accompagné par l’un de ses parents. L’eau est chauffée à une température moyenne de 32 degrés. Le maître-nageur incite les parents à déplacer les bébés dans l’eau en les portant dans leurs bras. Les bouts de choux s’habituent peu à peu à ce nouvel élément et sont de plus en plus libres de leurs mouvements. Par exemple, ils mettent la tête sous l’eau. Certains enfants s’immergent volontairement et apprennent à se déplacer sous l’eau.

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news