Enceinte pendant les fêtes : que pouvez-vous manger ?

Maureen Delorme

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

Les fêtes approchent à grands pas. Enceinte, vous avez déjà le plus beau des cadeaux. Vous le savez, les menus de fête sont souvent déconseillés pendant la grossesse. La rédaction de Maminou fait le point sur les mets et boissons à proscrire.

alimentation femme enceinte fetes© Halfpoint - Fotolia.com

Crustacés, champagne… Noël et la Saint-Sylvestre sont des jours de fête que l’on célèbre autour d’un bon repas. Mais les femmes enceintes doivent composer un menu spécial. Plusieurs mets et boissons étant fortement déconseillés pendant la grossesse. L’objectif étant de préserver la santé du bébé à naître en évitant la toxoplasmose, la salmonelle et la listériose, dangereuses pour les femmes enceintes. Pas d’inquiétude, vous aurez tout de même de quoi vous régaler.

Les entrées

Les entrées des menus de Noël sont à éviter puisqu’elles se composent principalement d’aliments non cuits. Les huîtres, les coquillages, le saumon fumé, le foie gras cru sont à proscrire. En revanche, vous pouvez manger des crevettes, des langoustines et du homard, à condition de bien respecter le temps de cuisson. Evitez la mayonnaise faite maison qui contient des œufs. Préférez un produit acheté dans le commerce.

Les plats

Pour le plat de résistance tout est plus simple. Dindes, chapons et autres gibiers sont autorisés. Comme pour les autres viandes mangées au cours de votre grossesse, surveillez bien la cuisson. Evitez de manger la farce qui peut se révéler problématique si elle est composée de charcuterie. Vous pouvez agrémentez votre plat de champignons comme les truffes ou les cèpes et de légumes cuits.

Les fromages et desserts

Pour les fromages, ceux qui se composent de lait cru sont déconseillés. Préférez les fromages à base de lait pasteurisé (camembert, boursin, Pavé d’affinois, comté…). Veillez à bien retirer la croûte qui peut être porteuse de listeria. Côté desserts, la prudence est également de rigueur. Même consigne pour les délices sucrés, les préparations à base de crème doivent aussi être pasteurisées.

Les boissons

Il n’y aura pas d’exception pour l’alcool à Noël. Les boissons alcoolisées sont à proscrire. Même consommé à faible dose, l’alcool passe directement dans le sang pour atteindre le fœtus. Le bébé est ainsi exposé au risque d’alcoolisation fœtal ainsi qu’à de nombreuses complications pendant l’accouchement et après la naissance : prématurés, retard de développement… Quant aux boissons sucrées, on les consomme avec modération. Mais rien ne vous empêche de siroter un bon jus de fruit ou un soda pour l’occasion. 

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news