Disputes de couple : comment protéger les enfants ?

La rédaction Maminou

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

La vie de couple peut être ponctuée de disputes plus ou moins fréquentes. Mais un enfant ne doit pas se retrouver au centre des querelles de ses parents. Protégez vos bouts de chou.

© Production Perig - Fotolia.com

Pour la énième fois, votre enfant entend ses deux parents se disputer. Même si ce n’est pas une première, ça ne doit pas devenir une habitude. Votre bout de chou de doit pas se retrouver au milieu des querelles d’adulte.

L’impact des disputes sur un enfant

Les disputes des parents peuvent entraîner différentes réactions chez les enfants. L’anxiété voire la peur sont autant de sentiments qui peuvent s’emparer des bouts de choux en cas de disputes. Même s’il s’agit d’une petite scène de ménage, les cris et les propos virulents peuvent amplifier les réactions de votre bout de chou. Ainsi votre enfant peut craindre la séparation de ses parents.
Lorsque des tensions dues à une dispute s’étalent sur plusieurs jouent, elles pèsent sur l’ambiance à la maison et les enfants en souffrent. Les conséquences de ces querelles vont parfois plus loin. Elles peuvent avoir un impact sur le sommeil, l’alimentation, le comportement ou encore l’humeur de l’enfant. Certains chercheurs s’accordent à dire qu’elles influeraient de façon négative sur le développement de l’enfant.

Eloigner son enfant des disputes

Pour tenir un enfant éloigné des querelles, il est important de ne pas se disputer devant lui. Si votre enfant vous surprend en train de vous disputer, évitez de parler fort ou de crier. Mettez court à la discussion, quitte à la reprendre plus tard. Réconciliez-vous devant votre enfant. Il en déduira ainsi que la dispute est terminée et que la situation n’est pas grave. Rassurez-votre enfant en lui expliquant que cette querelle est sans importance et que vous tenez à votre conjoint.
Un enfant qui se retrouve au milieu du conflit peut avoir tendance à croire qu’il l’a déclenché. Expliquez-lui qu’il n’est pas la cause de la dispute. D’ailleurs, aucun des deux parents ne doit demander à un enfant de prendre parti pour son papa ou sa maman. Enfin si les conflits à la  maison sont trop fréquents ou trop virulents et qu’ils ont un impact sur votre enfant, demandez un soutien familial.

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news