Quand les enfants croient au Père Noël

Maureen Delorme

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

A l’approche de Noël, une légende bien ancrée revient dans la tête des enfants. C’est celle du Père Noël. Certains parents entretiennent le mythe. D’autres non. Zoom sur une histoire qui anime la magie de Noël.

croire pere noel © Gstockstudio - Fotolia.com

Rares sont les enfants qui ne croient pas au Père Noël. La légende opère en principe jusqu’aux alentours de six ans. Un âge auquel ils commencent à se poser des questions et à avoir quelques soupçons quant à la réelle existence du Père Noël.

Le Père Noël selon l'imagination

Les enfants pensent que le Père Noël leur apporte des cadeaux le soir de Noël. Un vieux monsieur au manteau rouge et blanc qui se déplace sur un traineau tiré par des rennes. C’est une publicité créée en 1931 pour une marque à succès qui lança cette image. Dans l’imaginaire des bouts de choux, le père Noël met les cadeaux dans sa hotte et passe par la cheminée pour les déposer au pied du sapin.

La place du Père Noël dans la réalité

Les enfants croient facilement au Père Noël car la société les met à l’honneur au moment des fêtes. Il n’est pas rare de voir des hommes déguisés en Pères Noël dans les centres commerciaux, les marchés de Noël ou les autres lieux publics fréquentés par les enfants. Ils peuvent l’approcher, le toucher ce qui le rend bien réel aux yeux des petits. Les familles ont pour habitude de jouer le jeu. Les parents font disparaître les lettres, dessins ou friandises laissés au pied du sapin par les bouts de choux pour le Père Noël. Dans leur petite tête, ils pensent que le Père Noël les dépose au

L’âge limite pour croire au Père Noël

Les enfants s’interrogent au sujet de la réelle existence du Père Noël entre 6 et 7 ans. L’âge limite se situant aux alentours de 8 ans. A l’école ou dans les autres établissements collectifs, il peut arriver qu’un enfant déjà au courant que le Père Noël n’existe pas le répète à un autre qui y croit encore. Cela se passe aussi dans les fratries où les années brisent parfois le secret.Les spécialistes ne sont pas pour autant alarmistes face aux enfants plus grands qui croient dur comme fer au Père Noël.
Lorsque les enfants sont encore petits, vous pouvez inviter les grands frères à se prêter au jeu, en les mettant dans la confidence. Enfin si votre enfant à de sérieux doutes et qu’il vous interroge, vous pouvez lui expliquez la vérité avec des mots simples. Sans oublier d’insister que cela ne change rien à la magie de Noël et que la tradition des cadeaux se perpétuera chaque année au sein de la famille.

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news