Comment concilier la vie de maman et d’assistante maternelle ?

Maureen Delorme

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

Vous êtes maman d’un enfant en bas-âge et assistante maternelle ? Pas toujours facile de concilier la profession avec l’éducation de son propre bout de chou. Voici les conseils de la rédaction pour garder des enfants tout en élevant le sien.

© Paul Hakimata - Fotolia.com

Beaucoup de mamans au foyer se tournent vers le métier d’assistante maternelle. Mais l’exercice de la profession doit résulter d’une réelle envie de s’occuper d’autres bouts de choux. Il est important de bien expliquer la situation à son enfant qui tiendra la même place que les petits gardés.

Une professionnelle de la petite enfance

En véritable professionnelle de la petite enfance, l’assistante maternelle devra s’occuper de son enfant au même titre que les enfants dont elle a la garde. A noter : chaque enfant en bas-âge (moins de trois ans) prend une place au niveau de l’agrément. A titre d’exemple, une nourrice agréée pour deux enfants et maman d’un bébé d’un an pourra accueillir un seul enfant. Les journées sont rythmées par la garde d’enfants. Comme pour les petits accueillis, l’enfant de la nounou participe aux activités et se socialise.

Expliquer le métier à son enfant

Pas facile pour un tout-petit de partager sa maman. Il est donc important de lui expliquer le métier avec des mots simples. Maman va s’occuper d’autres enfants car leurs parents travaillent. Il est nécessaire de lui présenter les avantages de la situation. Par exemple, c’est l’occasion de jouer quotidiennement avec des camarades et de participer à de multiples activités.

Une place pour chaque enfant

Lorsqu’une nourrice agréée exerce en étant maman, il est important de mettre tous les enfants sur le même pied d’égalité. Le rôle de maman reprend à la fin de la journée de travail, une fois les bouts de choux accueillis partis. Tous les petits jouent dans les pièces dédiées aux activités.
Il est préférable de ne pas autoriser l'accès à la propre chambre de son enfant au cours de la journée d'accueil.Chaque boout de chou doit être considéré dans son individualité en répondant à ses besoins. Les règles de vie sont les mêmes pour tous. Une façon d’éviter les conflits dus à un sentiment de jalousie.
 

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news