La bronchiolite : une maladie qui touche les enfants en bas-âge

Maureen Delorme

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

A partir du mois d’octobre la bronchiolite est un virus qui touche les jeunes enfants. Très répandue, elle est considérée comme un problème de santé publique,. Elle menace notamment les nourrissons et les enfants fragiles. Explications.

bronchiolite© Miroslav Beneda - Fotolia.com

La bronchiolite touche chaque année les tout-petits. Le virus survient notamment avant l’âge de deux ans.  Il commence en octobre et disparaît en avril. Cette maladie bénigne nécessite de surveiller davantage les nourrissons de moins de trois mois ou les enfants dont la santé est fragile.

Qu'est-ce que la bronchiolite ?

La bronchiolite est une affection du nez, de la gorge et des toutes petites bronches appelées les bronchioles. se transmet dans la plupart des cas par le Virus Respiratoire Syncytial Humain (VRS). Il touche les bronchioles. Les premiers symptômes de la bronchiolite sont des affections comme le rhume ou la rhinopharyngite. Elle peut être accompagnée d’une fièvre peu intense. La maladie se traduit ensuite par une toux sèche, suivie d’une gêne respiratoire.
Concrètement, la respiration de l’enfant s’accélère et l’on perçoit un sifflement. Le bébé affecté s’alimente difficilement. La contagion entre les enfants s’effectue par la salive, les éternuements, la toux, les mains et le partage  du matériel souillé par les bactéries. A noter : lorsque qu’un enfant ou un adulte transmet son rhume à un nourrisson, celui-ci peut déclarer la bronchiolite.

Comment traiter la bronchiolite ?

Une bronchiolite se soigne de la même façon qu’un rhume. II est important de nettoyer le nez avec du sérum physiologique. L’enfant doit boire régulièrement, plus que d’habitude.  L’hydratation va ainsi aider à fluidifier les sécrétions. Le traitement peut s’accompagner de plusieurs séances de kinésie respiratoire pour aider l’enfant à éliminer les sécrétions.
Si votre bébé éprouve des difficultés pour respirer ou s’alimenter, conduisez-le aux urgences pédiatriques. Important : les prématurés nés à moins de 32 semaines, les nourrissons de moins de trois mois et les enfants souffrant de malformation des bronches, des poumons ou du cœur doivent être hospitalisés.

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news