Enquête : Assistante maternelle, votre métier et vous !

La rédaction de Maminou

Publié le

Vous êtes assistante maternelle ? Depuis quand avez-vous l’agrément ? Comment vivez-vous votre quotidien ? Quel est votre regard sur votre métier de nounou agréée ? Répondez à cette enquête de Maminou. Cliquez ici pour répondre au sondage
Dernière réponse
le
112 réponses Répondre au message

henry

Bonjour, je suis assistante maternelle depuis 18 ans et oui notre metier a bcp évolué. Plus de reconnaissance professionnelle , des salaires mensualisés, des congés reconnus et accéptés, une convention professionnelle qui nous donne un cadre legislatif indispensable, une volonte des pouvoirs publics de nous inscrire dans une dynamique professionnelle . Certe tout cela est valorisant sur le papier mais qu'en est il de la réalité? Notre métier n'est pas facile, des horaires à rallonge, une vie privée malmenée, un salaire horaire minable, des parents de plus en plus exigeants mais de moins en moins payeurs, des enfants rois de plus en plus difficiles à contenter, des exigences de la part des PMI qui frisent le ridicules et devient presque invivables au quotidien pour nos familles. Quand j'ai débuté je faisais partie intégrante de la famille de l'enfant gardé. Nous étions invité au bapteme , aux anniversaires voir même aux fetes de famille. J'était la nounou de leur petit et tte la famille me remerciait . Aujourd'hui je garde tjrs les petits mais je n'ai droit qu'a la boite de dragée. Pourtant je ne me plaind pas car dans l'ensemble je travaille avec des parents formidables et qui me respectent ce qui n'est pas toujours le cas de bcp de mes collegues.j'essaie tjrs de leur rendre service dans la mesure ou je le peux et ils me le rendent bien . Mais je travaille tjrs à l'ancienne. Je ne compte pas les heures dépasséees, je ne récupère pas les jours fériés....... Bref je suis tjrs la nounous de mes petits et je pense que mes parents en ont conscience . En fait ce sont les conditions drastiques imposées par les PMI qui sont de plus en plus invivables et qui font qu'un jour je serais obligé d'arréter ce metier qui je le sais déja me manquera terriblement

cathy

depuis 15 ans que je fais ce métier, franchement je ne vois pas beaucoup d'évolution.
Pour faire respecter certaine chose, je me suis inscrite au syndicat des assistantes maternelles, et ça depuis 13 ans.
trop de gens malhonnêtes, qui croive que parce que nous sommes QUE des nounous, nous sommes automatiquement illettrées, voir plus.
Ce métier est sympa, mais il faut de solides épaules pour ne pas se faire bouffer.
Beaucoup de responsabilités pour un salaire de misère ( c'est vrai nous travaillons chez nous, donc on se roule les pouces).
Les petits que j'ai actuellement sont adorables, les parents corrects, mais lorsque j'arrêterai le métier, je ne regretterai rien.

Anonyme

25ans que je fais ce boulo aucun soutient mes premiere annees par ma pueur de lyon 2 adorable la seule mais alors les autres qui on suivis car je suis maintenent a sainté42 des pueur qui n'ont que la teorie et sont vraiment de mauvaise fois profitent de leur rang c'est degueulasse car elles savent pertinament qu'il ni a pas de boulo abjecte...

Anonyme

bonjour, cela fait 16 ans que je fais ce métier. c'est un metier que je fais avec passion mais qui est fatiguant , usant avec les années, des journées hyper longues mais jamais identiques. des amours de petits que j'aime énormément et qui me le rendent bien. j'ai toujours eu la chance d'avoir de tres gentils parents. jamais de problemes au niveau de la paie et toujours des petits gestes de leur part ...fleurs, anniversaire, noel et meme quand je suis devenue mamie .je suis invitée au mariage , bapteme, fete d'école ...et meme a la maternité. je pense que les parents se rendent compte que je suis plus qu'une assistante maternelle mais une vraie nounou a l'ancienne. j'essaie de leur faciliter la vie le plus possible, je leur rends souvent service et il m'arrive de garder les petits la nuit ou le week-end quand ils doivent s'absenter. ils comprennent d'apres les récits de leurs collegues ou amis qui galerent avec leur nounou qu'ils ont beaucoup de chance ! il y a une dizaine années , on avait a faire a des puéricultrices expérimentées et aimables qui vous rendaient visite pour vous écouter et vous conseiller. aujourd'hui, elles vous rendent visite pour pointer que vos défauts, vous rabaissez et vous imposer leurs aberrantes contraites. il faut etre sure de soi et avoir énormément de répartie pour les tenir a distance. heureusement que j'ai des parents qui n'hésitent pas a se déplacer a la pmi pour demander des explications. j'ai l'impression que l'on fait tout pour nous dégouter de continuer ce metier alors que l'on manque énormément de places de garde pour les petits. je me pose la question de savoir si je continuerai encore longtemps ce metier sous surveillance continuelle ! ce n'est pas les nounous qui devraient se remettre en question !!

Anonyme

reponses du30 avril 2016 a15h45 jesuis entierement d'acccord avec toi c'est les pueuricultrices qui arrivent a nous degouter de ce boulo qui est tellement enrichissant dommage: il me reste 5 ans je pense qu'elle vont etre les pire

Anonyme

aujourd'hui, elles sortent des écoles; n'ont pas d'enfant et viennent vous donner des leçons sur la façon de s'occuper des petits. pour elles, tous les enfants sont identiques alors que chaque enfant est unique ! c'est vous dire le niveau, tout simplement ahurissant !

Anonyme

Bonjour ,
Elles font leur job , elles ne sont pas toutes pareille alors arrêter de les incriminer , merci ..

Anonyme

tiens une puéri...!

Anonyme

j'ai une ancienne maman qui a essayé de faire nounou , elle n'a tenu qu'un an. un jour elle m'a appelé et m'a demandé comment je pouvais faire ce métier car pour elle cela a été l'horreur. c'est simple, tout le monde n'est pas fait pour ce métier la ;

Anonyme

C'est sûr , ce n'est pas facile parfois surtout pour gagner une misère .

Anonyme

Si c 'etait a refaire je ne ferais pas ce travail qui devient de plus en plus du n'importe quoi; agree depuis 1992 et on nous demande toujours plus c'etait quand meme mieux avant vivement la retraite pour sortir de ce contexte ras le bol et en plus le boulot manque !!!!!!! pas le choix a 58 ans obliger de continuer...

Anonyme

Ce travail deviens du tout et n'importe quoi plus de respect des parents et pueu ras le bol ...Encore 5 ans cela va etre tres tres dur

Anonyme

Bonjour ,
Non , il ne faut pas dire ça , il faut que vous fassiez respecter , ne pas vous laissez faire , il ne faut pas dire que c'est du tout et n'importe quoi . On a des contrats de travail , il faut leur rappeler qui si tiennent , tant pis de ce qui vont penser au moins ils réfléchiront , il faut être carré dans cette profession dés le début du contrat, sinon ils nous prennent le dessus .

Anonyme

pour ce qui est des puers , c'est vrai , mais bon on arrive à discuter et en général ça se passe bien , elles ne sont pas toutes des monstres , elles font juste leur job comme nous .

Anonyme

Brrrrr, pas sûr ça! Quand j ai commencé il y a 9 ans, j ai eu visites de puer,très à l écoute, puis ..j'ai exercé mon métier et j exerce toujours avec passion,motivation, investie et tout et tout,puus j entends maintenant mes collègues se plaindre de la manière dont leur parle la puer,très hautaine, qui prend plaisir à rabaisser et sui ne se démonte pas lorsque on lui dit que ce qu'elle fait ça devient du harcèlement (rend plusieurs fois visites...inopinées )et qu'on lui demande le texte de loi se référant à ses demandes ridicules (style il faut mettre les enfants dans la pénombre pour la sieste,pas de lumière! !!et pleins de choses plus idiotes les unes sue les autres)DE QUOI JE ME MÊLE! ???c'est quand même nous qui sommes plus à même de savoir ce suil convient à tel ou tel petit! !!et ce n'est pas dans ses prérogatives ça, mince alors! !!et bien elle en a dégoûté et fait pleurer, voire des insomnies à plus d une!!!c'est scandaleux et forcément on en vient à se dire que l on va arrêter
Mais non
Mais non
Il y a une pétition qui tourne en ce moment dénonçant les abus et les directives au bon vouloir de ces dames. ..violette

Anonyme

Bonjour ,
On vous à dit ,ça me fait un rigoler , vous savez il ne faut pas écouter les '' on m'a dit '' ça fait beaucoup de mal , il faut laisser dire et juger par vous même , si vous faites bien votre métier avec passion et motivation , il n'y a pas de raison , vos collègues ça se trouvent , elles chipotent . C'est quoi ? cette pétition , les abus si vous n'avez pas de preuves à la clé , zéro .... en plus ça risque de vous retombez dessus , il vaut mieux ne pas s"en mêler , c'est mon avis perso .

Anonyme

Non non je me suis mal exprimée ,ce n est pas une pétition personnelle contre elle,bien sûr que je ne signe pqs si moi-même je n ai pas constaté perso
Je suis comme vous :je ne fais pas sûr des on-dits
Je relate des faits et surtout j en lis sur des témoignages
Cette pétition est pour l ensemble de cette profession pour demander à ce que le référentiel soit national afin que les directives soient les mêmes pour toutes
Mille excuses mes paroles ont prêté à confusion. .violette

Anonyme

Bon d'accord , je vous excuse .

Anonyme

Ouf je me sens mieux :;-))

Anonyme

tant mieux !! pour vous ....

Anonyme

En fait j'ai eu mon renouvellement en janvier et la "fameuse"puer dont je parlais en juillet a été très bien
Ses demandes ne concernaient que ce qui est dit sur le référentiel et elle était satisfaite de ce que je proposais en terme de sécurité, activité, soins. ..
Bah c'est à ne rien y comprendre
Violette

Anonyme

Bonjour , Violette ,
Et ! bien , vous voyez , vous avez peur , c'est super ! je suis contente pour vous . Bonne continuation ... marie

Anonyme

Bin oui je craignais qu'elle ne trouve des choses improbables vu ce que le disaient les collègues et j'étais prête à en découdre, quitte à perdre mon agrément
Du coup j'ai été déstabilisée par son amabilité mais me suis reprise,et je suis restée nature
Et du fait je me sens moins stressée car j'avais cette impression permanente d'épée de Damocles au-dessus de ma tête et toujours aussi l'impression de mal faire
Je me sens plus à l'aise pour exercer
J'ai rien à me reprocher mais avec cette tension et cette vague de dénonciations envers les collègues me genaient pour exercer sereinement
Merci Marie
Violette

Anonyme

il me reste 4 ans a faire vivement d'etre liberer de tout ceci car se travail devient tout et n'importe quoi au niveau parents et declaration .. Une seul chose que je regreterais ce son les enfants car eux subisent la betise de cette societe ;pour ne pas dire autre chose. Le probleme dont on ne fait jamais cas et que l'on ne fais rien ce son les tarifs horaire .Les parents se pleignent tout le temp que c'est chere mais pour partir en vacance et bien d'autre choses la c'est pas trop cher!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Anonyme

Bonjour ,
C'est sur , je suis d'accord avec vous , les parents font n'importe quoi , vous avez tout écrit et c'est vrai c'est une drôle de société tout leur ai du et rien pour les autres . Vous avez 4 ans à faire , moi j'en ai encore pour 10 ans si ça ne change pas d'ici là . Marie

Anonyme

TRavail qui devient trop exigent . dommage cela casse une bonne partie du bon

Anonyme

a refaire... JAMAIS .

Anonyme

Non moi je suis plutôt optimiste
Le travail va plutôt dans le bon sens

Anonyme

Ah ! bon , dans quel sens ? c'est vrai qu'au niveau financier c'est mieux , ce n'est plus à l'heure mais au mensuel, mais sinon on galère pour trouver des gardes d'enfants, qu'avant on en refuser et puis les parents font n'importe quoi ils ne respectent plus les siestes , les repas , les enfants sont rois c'est eux qui commandent et non les parents , je trouve que les enfants d'aujourd'hui entre 2 et 3 ans , sont de plus en plus pénibles , ça cri , fait n'importe quoi , casse , ils ne savent plus jouer avec de vrai jouets , ils ne s'intéressent à rien sauf bien sûr aux fameuses tablettes ou le portable de papa , maman , merci ! la technologie , c'est la mort de tout ces beaux jouets et c'est bien dommage .C'est mon avis perso .

Anonyme

Bravo je suis à cent pour cent de votre avis. MERCI(17marsde17h04

Anonyme

Je suis assmat depuis une dizaine d'années. Avant j'ai travaillé à l'extérieur pendant 20 ans environ. Beaucoup de trajets, horaires décalés, des collègues, une hiérarchie, un fonctionnement administratif très lourd et lent alors qu'on faisait un métier ou il fallait être super réactifs. 2 enfants encore jeunes dont l'un avec des problèmes de santé qui généraient pas mal d'absences pour moi. J'ai profité d'un plan social pour quitter l'entreprise et j'ai choisi le métier d'assmat car j'aimais les enfants, j'avais un bon contact avec eux, j'avais envie d'un boulot avec une certaine indépendance et le marché était ouvert car j'étais la seule du village.

Et j'ai vite déchanté. Aujourd'hui, je m'ennuie terriblement. Je trouve que ce métier n'a pas grand chose d'intéressant. Alors oui, on va me parler de l'évolution des petits comme de quelque chose de merveilleux!! Mouais. Sauf que globalement, c'est toujours le même schéma.
les journées, c'est mettre les mains dans la bave, la morve, la purée et le caca, c'est de répéter à longueur de journées, de semaines de mois et d'années: "ne mets pas te doigts dans la porte, ne va pas là, ne jettes pas les jouets, ne pousse pas , ne prends pas des mains, mange, il faut dormir" (j'ai essayé la méthode positive en n'utilisant pas la négation, mais c'est pareil), c'est entendre les mêmes musiques des jouets, chanter les mêmes anneries, lire des livres débiles et identiques en boucle.
Sans compter les périodes ou on a un bébé hurleur qui ne veut que les bras, un 2 ans particulièrement récalcitrant qui fait bêtise sur bêtise.
Les parents qui se croient drôles en faisant des réflexions sur le salaire, qui trouvent toujours des excuses à leur enfant (il est fatigué, il a mal dormi, il fait ses dents...) Sans accepter une seconde que non, ce n'est pas tout ça, c'est juste que leur enfant est un ch****

J'en suis arrivée à un point ou je ne supporte plus les gamins à l'extérieur. Dans un resto, je demande à être le plus loin possible de la table ou il y a un moins de 8 ans....

Pour celles qui me diront de changer de métier, ben j'essaie. mais je ne me fais aucune illusion. J'ai dépassé la cinquantaine, je suis dans une région rurale et les connaissances que m'ont apportées le métier que j'exerçais avant ne sont pas ré adaptables dans d'autres boulots. A part des CDD au supermarché du coin, il n'y a rien de rien.
Alors je serre les dents et fais de mon mieux, encore 7/8 ans à tenir!!!!

Anonyme

Je suis ass mat agréée depuis 2005. Mon métier est une réelle passion voir la vitesse à laquelle un bébé progresse et me dire que mon travail aide à toute cette évolution, on reçoit un petit bébé et notre quotidien participer à chacun de ses acquis. Le voir grandir au jour le jour. Je mets aussi un point d'honneur à ce que les parents soient satisfaits et qu'ils partent au travail l'esprit tranquille! Depuis un an ou deux il devient plus difficile de trouver de nouveaux contrats c'est un problème. Et lorsque nous avons des propositions de travail ce n'est pas souvent des temps pleins?? Je suis agréée pour trois petits à la journée et je demande 3 euros net de l'heure.un beau métier lorsque l'on aime rester chez soi pourvu qu'il ne soit pas amené à disparaitre au profit des crèches !
Rosemary

Anonyme

Moi aussi je serre les dents ! pourtant j'adore mon travail ... mais je pense que passé la cinquantaine, on ne supporte plus certaines choses ; on passe notre temps dans les cris , les pleurs , le bruit ..malgré d'agréables journées avec les petits, il arrive un moment ou on sature de tout cela .Moi aussi j'en suis arrivée a ne plus supporter le bruit d'enfant a l'exterieur meme le bruit d'un ballon me fait bondir ! il y a quelques années, je me rappelle avoir dit a une maman au sujet de son petit : " arréter de lui trouver des excuses , votre gamin est chiant et usant ". Vous voyez , vous n'etes pas la seule alors courage et on soufflera dans quelques années si c'est encore possible !

Anonyme

Ah vin je suis désolée pour vous
Cela fait 11ans que j'exerce. ..avant je travaillais à l'extérieur (20ans)
Je suis épanouie dans mon métier actuel
Mes journées sont agréables, même si j'ai un petit qui réclame beaucoup les bras,après qqjours,il est apaisé de savoir que je suis là dés qu'il a un besoin (pleure forcément ),et il est maintenant calme car rassuré
Je pratique, dans la mesure du possible différentes pédagogies, qui intéressent les enfants, jeux libres sont au programme aussi (en majorité ),serties chaque jour si possible :de la simple promenade, au parc,forêt, fermés,Ram,ludothèque, bibliothèque etc...actuellement 4 contrats, malgré une baisse de demandes l'année dernière, ...de nouveau des demandes car des collègues se sont arrêtées pour diverses raisons :retraite, reprise travail extérieur, déménagement, maladie. ..
Actuellement je suis encore formation les samedis, je venais d'en finir une,et une en prévision en avril...donc beaucoup d'investissement personnel
J'ai bien conscience d'être privilégiée par rapport à d'autres collègues vivant en village, ou des secteurs non demandeurs
Ainsi que de pouvoir profiter des structures petite enfance autour de moi, ce qui n'est pas le cas,malheureusement pour beaucoup de mes collègues ...
Je vous souhaite de vous épanouir comme moi dans votre travail ou d'en trouver un dans lequel vous y seriez
Cordialement
Annie

Anonyme

Bonjour, il est vrai que je ressens un certain ennui quotidien moi aussi...
J'ai presque honte de l'avouer.
J'exerce cette profession depuis 5ans, j'ai vu passer 11 enfants.
Au début, j'avais un idéal d'éducation, plein de choses que j'ai appliqué avec mes enfants et pour moi, toutes les familles étaient sûrement sur la même longueur d'onde, exemple la politesse, ne pas faire aux autres ce que tu ne veux pas que l'on te fasses, l'hygiène .......
Je suis vite tombée de haut. Je n'ai que 30 ans, mes enfants ont moins de 10 ans. Mais j'hallucine régulièrement face à des parents laxiste, qui ne veulent pas passé de temps avec leurs enfants et préfèrent me payer des heures complémentaires les week-ends par exemple.
Des enfants rois qui me font de la peine, car je me dis que l'adolescence sera difficile pour eux comme pour les parents....
Mis à part ça, je trouve les journées très longues, surtout l'hiver. Je regrette presque ne pas faire le trajet travail/maison le soir, pour avoir un moment seule, pour décompresser. Car je me rends compte que j'essai au mieux de satisfaire les besoins et exigences des parents autant que celles des enfants.....
Bonne journée, Anne Laure

Anonyme

C'est vrai que l'absence de temps de trajet, on a tendance à voir ça comme un avantage, mais en fait, ça peut devenir un inconvénient car en fait on n'a aucune transition entre travail pro et travail quotidien ( prendre les enfants à l'école, le gouter, les devoirs, le diner à préparer.
On ne dit que très rarement que le métier d'assmat ne nous plait plus, on travaille avec des enfants, la plus belle chose au monde!!. La psychologie accessible à tous , celle de comptoir qu'on retrouve dans les magasines et articles
pour les parents et qui est souvent mal interprétée culpabilise les adultes à fond. Si on fait comme ceci et pas comme cela, horreur, l'enfant va avoir des traumatismes à vie!!!
L'hérédité, le caractère, le vécu ne rentrent plus du tout en ligne de compte.
Sous prétexte qu'on est avec des enfants, on devrait être super heureuses, adorer chanter les marionnettes 5 fois par jour, donc 25 par semaines, 100 par mois, 1000 par an, 10 000 au bout de 10 ans....
On devrait s'émerveiller sur le premier mot, pas ou caca, sauf qu'on a déjà vécu cela au moins 15 fois.

Même si chaque enfant est différend, ils passent tous par les mêmes stades. ça devient donc du répétitif au bout de quelques temps.

Et ce qui me gène aussi énormément maintenant, c'est le bruit constant .....

Anonyme

Oui, le bruit devient aussi dure pour moi. Si bien que le soir je ne supporte plus que mes enfants chahute .... je culpabilise car je fais des petits travaux manuels avec les petits que je garde, le week-end mes enfants sont demandeurs, mais pour moi ce n'est pas une réelle envie....
C'est vrai que notre entourage vois ce métier merveilleux du fait que nous sommes avec des enfants, vous l'avez très bien expliqué au dessus, et pour eux, le fait que l'on soit chez nous, nous avons beaucoup de chance.... C'est ce que je croyais au début moi aussi.
Anne Laure

Anonyme

Heureusement que mes parents se rendent compte que le travail de leur nounou n'est pas si idyllique que cela !
beaucoup ne disent que pour rien au monde ils feraient ce métier, trop dur et trop stressant . Franchement comment vous faites ? moi je vous tire mon chapeau ... OUI ils le peuvent !

Anonyme

Bonjour,
Que de plaintes sur ce poste. Apres 10 ans dans ce métier, je n'éprouve pas encore ce ras le bol. il est cependant vrai que je reconnais une évolution qui me pose problème. Il faut être en droit de l'affirmer:" la nounou parfaite n'existe pas.." et quand bien même, vous faites tous les efforts possibles pour répondre aux attentes des parents, il y aura toujours un détail qui déplaira. Et je pense que cela est normal voir indispensable.
Cela permet une adaptation et une remise en question à chaque nouveau parent. Les enfants pour ma part, je n ai pas vu de grand changement sauf qu ils disent " Allo " avant de dire maman. Je trouve ça dommage mais bon est ce vraiment capital les 1ers mots d'un enfant?
En matière d'observation des enfants (0 à 3ans) je pense que notre métier devrait être mis en avant surtout quand je lis certains articles de pédiatres ou de psy infantiles ou quand j'écoute les parents désappointés par ce que leur a conseillé leur pédiatre.
L'accueil et l'épanouissement des petits gardés semblent devenir des plus compliqués. Nous les ass mat devons désormais se mettre à la "parentalité", à l'éducation positive tout en gardant une sécurité accrue et une énorme responsabilité quant à des actes qui avant semblaient naturels pour les ass mat (par exemple voyez comment maintenant il faut procéder juste quant l'enfant a de la fièvre).
Donc même si personnellement je trouve toujours ce métier motivant, je pense que à force d'essayer de le rendre "sûr, performant, adapté aux besoins des parents" on va finir par oublier les bébés et les "laisser à la consigne" comme des marchandises!!
Mais cependant mon métier d'ass mat même si je le fais avec coeur, je le fais aussi pour le salaire et n'oublions jamais que tant de NOUNOUS se sont battues pour devenir ASSISTANTES MATERNELLES. je suis donc fière d'être assistante maternelle et je resterai nounou pour mes ptits lous....

Une ass mat de crèche familiale parmi tant d'autres

Anonyme

Je pense que si les parents étaient moins exigent comme c'est trop chère où il manque ceci ou cela, certain parent oubli qu'on est pas une crèche. Pour certaine aussi c'est la difficulté à trouver des contrats, et l'isolement.
Pour moi ce metier est agreable car très bonne relation avec les parents et les petits

Anonyme

Bonjour,
Que de plaintes sur ce post. Apres 10 ans dans ce métier, je n'éprouve pas encore ce ras le bol. il est cependant vrai que je reconnais une évolution qui me pose problème. Il faut être en droit de l'affirmer:" la nounou parfaite n'existe pas.." et quand bien même, vous faites tous les efforts possibles pour répondre aux attentes des parents, il y aura toujours un détail qui déplaira. Et je pense que cela est normal voir indispensable.
Cela permet une adaptation et une remise en question à chaque nouveau parent. Les enfants pour ma part, je n ai pas vu de grand changement sauf qu ils disent " Allo " avant de dire maman. Je trouve ça dommage mais bon est ce vraiment capital les 1ers mots d'un enfant?
En matière d'observation des enfants (0 à 3ans) je pense que notre métier devrait être mis en avant surtout quand je lis certains articles de pédiatres ou de psy infantiles ou quand j'écoute les parents désappointés par ce que leur a conseillé leur pédiatre.
L'accueil et l'épanouissement des petits gardés semblent devenir des plus compliqués. Nous les ass mat devons désormais se mettre à la "parentalité", à l'éducation positive tout en gardant une sécurité accrue et une énorme responsabilité quant à des actes qui avant semblaient naturels pour les ass mat (par exemple voyez comment maintenant il faut procéder juste quant l'enfant a de la fièvre).
Donc même si personnellement je trouve toujours ce métier motivant, je pense que à force d'essayer de le rendre "sûr, performant, adapté aux besoins des parents" on va finir par oublier les bébés et les "laisser à la consigne" comme des marchandises!!
Mais cependant mon métier d'ass mat même si je le fais avec coeur, je le fais aussi pour le salaire et n'oublions jamais que tant de NOUNOUS se sont battues pour devenir ASSISTANTES MATERNELLES. je suis donc fière d'être assistante maternelle et je resterai nounou pour mes ptits lous....

Une ass mat de crèche familiale parmi tant d'autres

Anonyme

attendez d'y ajouter 10 années supplémentaires et votre regard sera différent ...

Anonyme

C'est sûr , la vie nous apprend à vivre , au début je disais pareil mais après, avec les années on ne réagit plus pareil .

Anonyme

Exactpour le22mars. A19h15

Anonyme

Bonjour 26ans d'activités et bien ce travail est en train de faire une degraingolade c'est. dommage car si on ne faisait pas autant de simagrès ça marcherais mieux (formation ceci et cela ect)et si les crèches jardin d'enfants ect nous prenais pas notre boulot en conditionnant les parents........Que le veuille ou non nous sommes appeler à disparatre

Anonyme

Oui et vu ton niveau d'orthographe, ce n'est pas étonnant, ce n'est plus une dégringolade c'est unechute vertigineuse. ..

Anonyme

FAUTES DE FRAPPE C'EST PERMIS???!!!!!!!!!

Anonyme

La personne qui fait des remarques(28mars a15h31)et bien désagréable Il ne faut pas se croire supérieure au autre

Anonyme

Désolé je voulais dire est bien................

Anonyme

decidément :probleme d'ordi....... correction :aux autres

Anonyme

Bah juste 9fautes en 3 lignes....

Anonyme

Bonsoir ,
Je réponds au message du 28 à 15h31 .
Pourquoi ? vous êtes pessimiste , il faut voir le bon côté , il ne faut pas être négative , il a bien évolué notre métier , on a un mensuel qu'avant on était payé à l'heure , on a des formations pour celles sont intéressées et pour les nouvelles , elles passent un module du CAP petite enfance et après elles peuvent le terminer c'est pas mal et puis cela va limiter les agréments à gogo à n'importe qui . Vous voyez on avance , c'est sûr il faut se battre pour le faire reconnaître comme un vrai métier . Alors , je vous dis rester positive ....

Anonyme

il n'est pas près de disparaître , on fera tout pour garder notre beau métier .

Anonyme

C'est surtout que les parents font tout pour faire garder leurs enfants, pour passer le moins de temps avec eux.... non ce métier ne va pas disparaître

Anonyme

Lol

Anonyme

Pourquoi êtes vous si agressif avec vos réponses; et faites des remarques désobligeantes.Je trouvé ceci vraiment incorrect .....

Anonyme

BAH C'EST MON CÔTÉ MESQUIN QUI RESSORT DE TEMPS À AUTRE QUAND J'AIDU MAL À CONVAINCRE QQN
APRÈS TOUT JE MEN FICHE DES FAUTES

Anonyme

Quand même des fautes a presque tous les mots. Ça pique les yeux hihihi

Anonyme

Ecoutez l'immediat et françois ruffin vous changerez d' avis

Anonyme

J'adore les gens qui se moquent bien souvent ce sont les pires hihihi

Anonyme

Bonsoir ,
Qui c'est celui là François Ruffin ???

Anonyme

Boulot très difficile je le déconseille .D'autre vous dirons le contraire malheureusement , mais quand vous êtes face a face elles reconnaissent beaucoup de choses negatifs !!!!!!!!

Anonyme

Boulot très enrichissant quand on le fait bien ! intellectuellement je veux dire. Je le conseille à qui aime les petits et les gens en général ! Il ne faut pas faire assistante maternelle que pour être payé en restant chez soi.

Anonyme

quelques annees de plus et on en reparlera

Anonyme

bonjour, d'accord avec le texte du dessus.

Anonyme

Oui c'est un metier difficile sentimentalement je dirai surtout car on s'attache au enfant ils nous apportent beaucoup et simplement par quelque mots, un sourir, des rires un regard .......

Anonyme

C'est un métier beau et difficile aussi bien mentalement que physiquement ....

Anonyme

Mesdames, n'oubliez pas que c'est le plus vieux métier du monde!
et il continuera d'exister bien après vous.

Anonyme

Aahhh quand tu dis ça, message du dessus, j'ai eu un instant de panique. ..car le plus vieux métier du monde....y en a un autre également wouaf wouaf wouaff????????????????????

Anonyme

hi hi!! oui c'est sûrement aussi dur mentalement que physiquement.

Anonyme

Bonjour les filles ;
Arrêter d'être négative , on verra bien si notre métier n'existe plus ...

Anonyme

Il serra toujours là mais surment avec beaucoup moins de contrat

Anonyme

Tres contraignant

Anonyme

oui .. bof !!!...

Anonyme

metier en perdition!!!!!!ne croyez pas au pere noel mesdames!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Anonyme

bonjour pour ma part j'en ais RAS LE BOL de voir pour la plupart des parents qu'ils faudrait eduquer avant les enfants. Vraiment marre

Anonyme

Oui apparemment Bcp de collègues ont des problèmes avec les parents
Je ne suis pas dans ce cas,mais je lis des témoignages édifiants. .
C'est pas simple avec certains parents, du sans-gêne, de l'irrespect, du manque de considération. .,les paiements en retard, voire non-paiement, les retards systématiques le soir,entre autres choses.
Ce qui fait que cette année il y a une quinzaine de mes collègues de ma commune qui ont arrêté
Je vous souhaite à toutes celles qui sont concernées du courage

Anonyme

je suis ass mater depuis1992 , je trouve beaucoup de changement depuis et je peux vous dire qu c'etait mieux avant car nous etions plus detendus les parents plus agreables ect .... c'est sur que maintenant nous avons la mensualisation donc un salaire tout les mois., Nous avions moins de papiers moins de declarations moins d'exigeances vis a vis des puer et il y avait moins de problemes. Je travaillais avec beaucoup plus de plaisir et d'entousiasme vivement la fin car nerveusement je n'en peut plus ..........

Anonyme

Perso, des problèmes avec des parents, en 11 ans de métier, je n'en ai jamais eu, mis à part quelques petits désaccords ou trucs agaçants. Mais des soucis importants, jamais!
Je pense que l'attitude que nous prenons, la posture pro qu'on a, notre connaissance de la convention collective et des lois, jouent beaucoup. Je connais mes droits et mes devoirs, je suis honnête avec eux , je suis claire dès le départ sur ce que j'accepte ou pas, je parle de ce qui pêche assez vite. Cela ne m'empêche pas d'être souple et arrangeante, dans certaines limites et avec les pe qui agissent de même avec moi.
Je croise les doigts car depuis tout ce temps, je n'ai eu que 2 parents "sans gène". le premier, je l'ai recadré au bout de 2 mois et cela a été terminé, le deuxième, pareil et le contrat a pris fin peu de temps après.

Anonyme

Pour moi c'est de trouver des contrât en ce moment je recherche pour septembre et j'espère en trouve car sinon gros problème financier car j'aurai pas droit au chômage car je suis au rsa

Anonyme

bonjour,
19 ans que je fais ce métier, j'ai vu le changement au fil des années.
Je pense personnellement que les parents ont du mal à accepter que les assistantes maternelles agréées (vulgairement nourrice) soit formées et ont une convention collective qui les couvre de bien des problèmes, comme dans tous les métiers, sauf que la "pauvre nourrice" que l'on exploitait avant, maintenant c'est devenu plus difficile.

Anonyme

suite du dessus.
j'entends bien les conversations, la nounou ( souvent) est dénigrée.
toujours trop chère, et ceci et cela.
Chers parents, si vous pouvez aller travailler , pour aller gagner votre vie, en ne gagnant pas 3€ de l'heure (parfois moins, quelquefois plus) c'est grâce à qui?
Les mentalités envers les nounous ont bien du mal à évoluer

Anonyme

Oui nous serons toujours mal considerés c'est un travail précaire et cela ne changera pas... c'est comme faire des menages tous ces petits boulots nous sommes prises pour des bouches trous.... les superieures nous racontent n' importent quoi, il peuve nous faire faire formations de toutes sortes cela ne changera absolument RIEN.... Et en plus petit apetit nous allons disparaitre il faut ecouter l 'immediat.

Anonyme

Un des soucis dans la profession c’est la précarité de l’emploi.on a beau être une assmat parfaite et irréprochable,quand les parents déménagent ou préfèrent finalement la crèche,ils Nous licencie en regardant leur intérêt seulement...

Anonyme

Bonsoir ,
Et oui , tout à fait d'accord avec le message du dessus , c'est pour ça que moi maintenant si j'ai besoin de prendre des jours je les prends soit sans solde ou en congés .

Anonyme

13 ans de métier et je suis fatiguée,psychologiquement et moralement.Trop de mauvaise évolution,les générations de parents et d'enfants ont sacrément changées depuis 5 ou 6 ans.J'ai toujours été diplomate et franche dans mon métier mais la ce n'est plus possible.Generation d'enfants rois qui arrivent le matin à 7h30 avec des jouets qui vont créer des conflits avec les autres enfants,comme si il n'y avait pas assez de jouets chez tatate ,tout ça parce que le parent ne veux pas de conflit le matin mais c'est à nous de gérer.A2 ans et demi 3 ans on passe nos journées à répéter s

Anonyme

oups!!! a 2 ans et demi 3 ans on passe nos journées a répéter sans cesse,les enfants n'écoutent plus rien,tout comme les adultes d'ailleurs...il n'y a plus de mots magiques:s'il te plait ,bonjour,merci etc...ils passent une semaine avec les parents on passe les 8 jours suivants à tout recradrer...ça épuise nerveusement on pass e des journée à faire le gendarme alors que ce n'est pas le but...il n'y a plus aucun respect...dernièrement je me suis fait clacher par un papa:enfant en gastro pendant 4 jours,vomissement, super fatigue et tout ce qui va avec...pas de consultation,pas de médicament,il faut que ça passe comme ça , pour moi il a surement frôlé la crise d'acétone car il ne gardait mème pas l'eau sucrée par contre la papa lui aussi en gastro:consultation médecin car en parallèle maladie auto immune 2 jours d’arrêt,j'ai quand mème eu l'enfant alors que dans les contrats c'est écrit que l'on refuse les enfants en gastro car c'est la maladie la plus contagieuse,je lui est simplement demandé pour quoi il n'avait pas emmener son enfant avec lui chez le médecin,il m'a répondu que ça ne me regardais pas ,qu'il faisait ce qu'il voulait,que je ne comprenait rien à sa maladie etc...le soir j'étais dépitée...en 13 ans de métier je n'ai jamais demandé de finir plus tôt,d'avoir une journée,j'ai accepté des changement d'horaires à la dernière minute,je fais tout pour être arrangeante dans la limite de ce que je peux faire,je reçois les familles l'été pour un apéro dinatoire,les enfants ont chacun un cadeau à Noël ,mais la c'est la goutte d'eau qui fait débordée tout le reste...en plus c'est qu'au bout des 4 jours c'est ma fille qui a été malade elle n'a pas pu aller à l'école,il a fallu appeler l’école, son patron car elle est en apprentissage,et aller chez le médecin car il fallait un certificat médical pour justifier son absence à l'école...et pourtant en 7 ans de travail avec cette famille je n'avais eu aucun souci...c'est à vous dégouter du métier et ce qui me fait peur:ça va être de plus en plus comme çà ...ils ont été à 2 doigts d'avoir ma démission pour non respect du contrat et surtout pour ne pas avoir soigner leur enfant..ils ont de la chance que je sois gentille car j'étais en droit d'appeler la PMI pour non assistante à leur enfant malade...aujourd'hui face à cette société qui va mal ,à ces parents pour qui on se met en4 et qui n' ont aucun respect je pense de plus en plus à une reconversion...le métier n'est pas du tout reconnu,on s'épuise tous les jours pour faire notre travail correctement,pour le bien ètre de chaque enfant et il faut en arriver là...triste monde...

Anonyme

et je rajouterai,il y a presque 14ans j'ai choisi d’exercer ce métier en étant consciente de tous les aléas car à l'époque 2 assmats dans ma famille, les parents ne pensent pas aux concessions que nos proches doivent faire pour que l'on puisse faire notre métier sereinement,au fil des années et des enfants accueillis(certains sont au lycée,au collège),combien de fois je me suis remise en question,car on a toujours peur de mal faire,chaque enfant étant différent,j'ai toujours su dire les choses en restant à ma place,en étant trop bonne et gentille on devient trop conne voila le constat aujourd'hui...mon métier je l'ai exercer avec passion mais maintenant je ne suis plus sure de rien et je manque de motivation malgré les sourires et les câlins,on vit tellement dans une société ou chacun pense à soi d'abord,ça devient trop compliqué....

Anonyme

Le plus dur aussi c'est que beaucoup de connaissent pas vraiment se metier du côté de ma belle famille se metier c'est presque un loisir pour eux trouve des contrât c'est simple et bien sûre vu que c'est un metier "facile" pour eux aucun inconvénient et donc pas le droit de se plein dire un peu comme tout metier

Anonyme

Bonjour ;
Non ! il faut les laisser dire , toute façon dés qu'on travaille chez nous c'est de l'amusement pour eux , un jour j'ai répondu à une personne qui critiquer notre métier, vous voulez prendre ma place et moi je prends la vôtre ? , elle m'a répondu , oh! que non , je ne m'embêterez pas pour 3€ . C'est sûr ! vous voyez même si ils pensent que notre métier est un loisir ils ne le feront pas car ils savent bien qu'on est cloitrée chez nous et qu'on gagne une misère pour le travail qu'on fait .

Anonyme

anomyme du 13 mai à 21h02 et 21h 38 je reviens vers vous:Pour beaucoup de personnes extérieures:les nounous sont tranquilles chez elles,elles regardent les séries à la télé pendant les siestes,quand il fait beau elles sortent avec les enfants et se retrouvent au parc avec leurs collègues pour dénigrer les parents,elles reçoivent leur famille et leurs amis chez elles pendant l'accueil,et chose qui m'a toujours horripilée ,elles ne déclarent pas leurs revenus pour les impôts:belle mentalité des personnes extérieures,bravo! les gens oublient que l'on est payée mème pas 3 euros net de l'heure,qu'on a des journées de 11à 12h d’accueil,que le midi on n' a pas de pose pour déjeuner:on mange quand on peut et souvent au lance pierres,on n' a pas de 13 mois ou de chèques vacances, ou pour Noël,qu'il faut régulièrement refaire tapisserie et peinture,qu'on n' a pas le temps de recevoir de la famille ou des amis,que le weekend si on reçoit, le lundi matin la maison doit être propre mème à 6 h du mat si le 1er accueil est a cette heure ci,on n'a pas de RTT,on a que le samedi pour prendre des rdv médicaux:à 19h le soir c'est fermé pourtant certains parents ne veulent pas comprendre qu'on ne peut pas travailler le samedi :s'ils travaillent le samedi ils auront un jour de repos dans la semaine que nous c'est du non stop,et surtout, surtout on déclare nos revenus pour les impôts et qu'il nous arrive comme tout salarié d'en payé:tout dépend aussi des revenus de notre conjoint et si on a des enfants à charge ,et notre salaire qu'il arrive parfois qu'il faut réclamer au 10 du mois mais c'est vrai que pour nous tout est gratuit:les courses du samedi,les études de nos enfants ,le loyer ou la maison,notre voiture fonctionne à l'eau, et on ne paie pas D’EDF, ni d'eau, et on ne chauffe pas notre maison, alors avant de nous enviez,et de critiquez les assistantes maternelles,feriez vous notre boulot?accepteriez vous de gérer les enfants des autres,et surtout votre famille (mari,enfants)seraient ils prêts a faire des sacrifices pour que leur maison devienne une mini crèche,quand ils rentrent du travail ou de l'école :qu'ils sont fatigués tout comme vous de leurs journées,qu'on est présente pour eux sans pouvoir être disponible et à leur écoute? seriez vous prêts à vous battre pour faire reconnaitre ce métier qui soit disant est valorisé ,? C’est vrai que pour certains les assmats ont un QI de poisson rouge ,n'ont pas fait d'étude et ne peuvent rien faire d'autre...sur cette réflexion je vous souhaite une bonne nuit moi je vais commencer la mienne:demain le 1er enfant arrive à 6h30 et le dernier s'en ira à 18h30 et c'est comme ça pendant 5 jours...faites le calcul du nombre d'heures d’accueil pour la semaine et c'est comme çà pendant 47 semaines à l'année pour un salaire de 900 euros net par mois...

Anonyme

BIEN PARLÉ MESSAGE DU DESSUS. ...C'EST TELLEMENT VRAI

Anonyme

Quand je commance à parler des petit inconvénient on me répond c'est toi qui l'a choisi

Anonyme

merci beaucoup anonyme du 15 mai à 14h43..il faut être réaliste, en 13 ans de métier,j'ai perdu mes motivations mème si j'ai choisi ce travail et la société ne nous aide pas,cette profession est valorisée mais que sur le papier,la pratique est tout autre,avant j'ai travaillé en entreprise pendant presque 20 ans avec un rendement et un patron sur le dos...j'ai choisi ce métier suite à un licenciement pour fermeture d'entreprise,je me donne encore un an pour voir mais je pense sérieusement à une reconversion mème si j'ai la cinquantaine passée,les couacs de ce métier m'ont dégoutés,m'ont enlevé toute l'énergie que j'avais pour l’exercer au mieux, et celui des semaines passées (enfant en gastro pas soigné) me laisse un gout amer...je ne suis plus du tout sereine comme quoi tout peut très bien se passer et en une journée tout peu basculer...la mauvaise évolution existe bien depuis 5 ou 6 ans, mème des collègues en ont bavés aussi et sont démotivées,et la aussi les gens sont loin d'imaginer ce que nos proches vivent dans ces moments la...c'est dur aussi pour eux...

Anonyme

Je suis d'accord avec les derniers messages. J'étais nounou bien avant la convention, le métier était plus à la bonne franquette, c'était donnant-donnant, on se rendait service mutuellement. On était moins payée mais les parents étaient moins exigeants, on pouvait vaquer à nos occupations, faire nos courses, notre ménage, offrir une tartine de confiture à un enfant sans nous prendre la tête sur les allergies, notre responsabilité en cas d'étouffement, la façon de calculer pour se la faire rembourser...
Et puis la convention est arrivée avec la "professionnalisation" (non mais quelle blague!) du métier. Il a fallu calculer des salaires, étudier les codes juridiques, faire le calcul de la cour de cassation, rajouter les congés payés. Si financièrement, les salaires ont très largement augmenté...les exigences des parents aussi, les nomes et les lois à respecter ont "pourri" le métier. Maintenant, je me demande si il ne faudrait pas que j'investisse dans les gilets de sauvetage avant d'aller à la mare donner à manger aux canards et je fais signer une décharge aux parents....Parfois, j'aimerais bien revenir à avant.....mais avec le salaire d'aujourd'hui !

Anonyme

même avec le nouvelle convention les premières années je n'ai rencontré aucun souci avec les parents dont les enfants sont maintenant au lycée ou au collège,il y avait du respect,en 13 ans j'ai accueilli 12 bébés que j'ai vu grandir,les derniers que j'ai en accueil ont 2ans et demi et 18 mois...et j'ai aussi accueilli des périscolaires dont les mamans sortaient d'un congé parental,mème si on pense travailler avec une famille hyper facile et honnête et que sur les contrats tout est écrit et mentionné noir sur blanc le jour ou ça pète on est plus bas que terre...

Anonyme

Bonjour ,
Oui c'était avant mais les mentalités changent , heureusement pour nous que tout les parents ne sont pas tous pareil .

Anonyme

bonjour je suis l’anonyme avec 13 ans de métier,je rajouterai et je crois que ça déjà été dit,c'est comme les formations ,on nous en propose toute l'année ,je ne suis par contre mais elles se déroulent souvent le samedi,on n' a pas forcément l'envie et le courage après notre semaine de travail,et surtout est ce que le métier est plus valorisé pour çà? et mème si il ne faut pas prendre les parents pour des machines à fric,notre taux horaire est toujours le mème alors que d'autres métiers ,les salariés peuvent se former sur leur temps de travail,on ne touche pas à leur weekend et suivant la formation ils seront mieux rémunérés.Pour ce qui est formation ,pour nous ,tout est simple en théorie,mais la réalité est tout autre...

Anonyme

Je ne pense pas que les formations servent vraiment à quelque chose taux ne bougera pas et puis pour la plus part on a des enfants donc en principe on c'est y faire

Anonyme

tout à fait..il faut être réaliste la encore,pour connaitre tous les aléas et les quelques avantages du métier,il faut l’exercer,chaque enfant est différent:plus ça va plus les enfants sont caractériels:ils ne supportent aucune frustration,pour la plupart au fil de la diversification alimentaire ils développent de plus en plus d'allergie:j'en parle car je suis confronté à ce souci la,du coté des parents,du jour au lendemain,ils changent de travail ,se retrouvent au chômage,d'un jour à l'autre il faut qu'ils fassent plus d'heures ,donc à la dernière minute on a l'enfant plus tôt ou il part plus tard,et dans le sens inverse c'est pareil,pour nous c'est pas facile à gérer ça chamboule notre organisation,mème si la souplesse fait partie de notre métier,elle a des limites aussi et souvent les parents ne se rendent pas comptent que si leur choix s'oriente vers un nouveau travail avec des heures différentes d’accueil que celles prévues au contrat initial,ça peut coincer car en parallèle nous on se doit de respecter notre agrément et qu'avec leur nouveau travail il y aura des créneaux horaires ou on ne pourra pas accueillir l'enfant car on sera en débordement,il y a 13 ans ce n'était pas comme ça: les parents ne changeaient pas de travail au gré de leurs envies et du coté des PMI c'était moins stricte.C'est comme certains qui pensent que lorsque l'on a un contrat qui s’arrête,on retrouve un nouveau contrat tout de suite ,on a un enfant qui va commencer l’école:c'est normal et logique les heures et le salaire vont baissées,mais il ne faut pas croire que l'on a forcément droit à un complément chômage,tout comme quand un contrat se termine,il faut perdre un certain pourcentage de salaire pour pouvoir y prétendre et ça c'est moins sur...donc pour nous la perte de salaire est nette...en 2018 avec le cout de la vie quel autre salarié dans n'importe quel métier accepterai ces conditions la ?quand on voit certaines personnes qui vivent au frais de la société(RSA,chomage,allocations diverses) et qui pour certaines seraient aptes à travailler mais qui se complaisent dans leurs bulles,je sais je m'éloigne du sujet,qui pendant la période hivernale bénéficient des restos du cœur,et vont dépenser leur aides dans les supermarchés pour s'acheter des bouteilles d'alcool ou la derniére télé avec écran incurvé et le home cinéma (source sure:parole d'amie qui travaille en supermarché responsable du rayon multimédia)...pauvre pays

Anonyme

Bonsoir ,
Je suis entièrement d'accord avec le message du dessus . J'a un de mes employeurs de 31 ans qui à décidé de ne plus travailler , elle était titulaire , elle avait une bonne place , elle se fait passer pour malade , bonne comédienne et se promène toute la journée avec ses copines ; elle se débarrasse de son bébé car elle ne le supporte pas, c'est sûr elle lui laisse tout faire . Ce matin comme elle ne travaillait pas je lui avait demandé de m'amener l'enfant vers 11 h car j'ai eu un imprévu et comme elle me devait des heures je m'étais dis que je les rattraperai et bien non , elle m'envoie un SMS en me disant du coup à la place de venir à 16 h heure habituelle je viendrais le chercher à 17 h 30 , je n'ai rien répondu mais à la fin du mois je lui rajouterai mes heures , vue qu'elle regarde, moi aussi , plus de cadeaux autant je suis très souple autant je suis chiante , il ne faut pas nous prendre pour des imbéciles , il faut que ça soit des côtés et non que d'un côté , je ne vais pas me laisser faire il faut qu'on arrête d'être trop gentille . Comme vous écrivez pauvre FRANCE et drôle de société et ce n'est pas fini !!! c'est bien triste .

Anonyme

Comme quoi c'est bien notre société qui va mal,pauvre de nous et c'est pas les formations qu'on nous propose qui vont amélioré nos conditions de travail au quotidien.Les idées reçues en France:on a la sécu,on est bien assuré mais en matière de santé quand on voit les déficiences:les personnes âgées en maison de retraite paient 1500euros pour avoir une douche tous les 15 jours ,qui ne doit durer que 6minutes faute de moyen et de personnel il sont moins bien lotis que ceux qui sont en prison ,qui on violé ,tué,volé et qui eux prennent une douche tous les jours.Et les médecins généralistes qui manquent cruellement en milieu rural...et dans les hôpitaux ,les services d'urgence ou les malades passent des nuits entières dans des couloirs ou a attendre d’être soigner et tout ça par manque de personnel,mais on nous bourre le crane en disant nous que le système de santé français est le meilleur...mais ou va-t-on?

Anonyme

Bonjour, depuis cette semaine je poste pas mal sur ce forum,je suis l'assmat qui a 13 ans de métier,j'ai moins les petits cette semaine,c'est ce qui me permet de discuter avec vous et je vous en remercie.Je me rends compte au fil de la discussion que je ne suis pas la seule face à la réalité du métier.Comme je l’expliquai hier ce n'est pas les formations qu'on nous propose qui vont gérer notre quotidien.Je vais vous faire part d'un drame qui c'est déroulé il y a 1 an dans notre petite commune rurale d'à peine 1000 h.Une collègue a vécu l'horreur:une maman d'enfants qu'elle accueillait est décédée sous les coups de son mari et devant les yeux de ses enfants(6 ans et 18 mois),elle avait quitté le domicile conjugal quelques mois plus tôt car il l'a battait.Toute l'émotion affective et le cauchemar sans mesure qu'a connu notre collègue est difficile à expliqué.Enquète des gendarmes,plus tout le reste car il fallait quand mème continuer à accueillir les autres enfants,les autres familles avec qui elle travaille,l'on beaucoup aidé, elles se sont organisés pour qu'elle puisse avoir des vacances qui n'étaient pas prévus à la base.Pour l'administratif:elle a perdu 2000euros de salaire plus ses points retraite.,car au moment du drame,la maman lui devait déjà 2 mois de salaire car c'était dur financièrement.Le papa en prison,elle a attendu presque 1 an avant d’être licenciée.Maintenant elle attend l'audience qui aura lieu en fin d'année ou en 2019.Il faudra qu'elle s'organise pour prendre des jours (sans soldes) et surtout faudra qu'elle témoigne. ll a fallu qu'elle se débrouille sans l'aide de la PMI qui n'a pas voulu l'aidé, l'a redirigé vers une assistante sociale,un avocat,pour tous les papiers.en 2018,notre quotidien fait peur,certains parents pensent que l'on peut pallier à tous leurs problèmes,changement de travail chômage,divorce ,parent qui pète les plombs,nous on se retrouve au premier plan,je le redis les formations ne nous aiderons pas à faire face à ces problèmes.

Anonyme

Bonjour ,
Toute façon on est dans une société d'assistés et de fadas , tant que le système ne changera pas en terme de violences on se fera agresser sans motif dans la rue , les écoles etc... ça fait peur , on est en danger partout car il y a des malades , des détraquer partout , vive la FRANCE ..

Anonyme

Je dis que ce qui s'attaquent à des enfants ou personnes âgées ce sont des lâches , on devrait remettre la peine de mort surtout que maintenant avec l'ADN , ils peuvent retrouver l'assassin et les viols sur les petites filles allez hop ! couper ! je ne ferai pas de pitié je serai mauvaise ...

Anonyme

Je pense pour revenir au sujet de base limite le nombre d'agrément pas assistante maternelle sa permettrai au moins que se soit plus équitable et les parents aurai un peu moins le choix.

J'ai rencontré un couple ou les deux étaient ass mat homme et femme les deux personnes avaient 8enfants dans un app ne me dit pas qu'ils arrivaient à bien s'occupe d'eux

Anonyme

8 enfants en appart??
Moi j'ai une maison de 120m2, un jardin de 700m2
J'acceuil 3 enfants, et lorsque mes enfants sont présents (6 et 9ans) je me sent oppressée... alors 8.... je doute de la qualité d'accueil

Anonyme

Bonjour,moi aussi maison de 120m2 et jardin de 1100m2 ,j’accueille 2 enfants 2,5ans et 18 mois,un périscolaire ,avec 8 enfants je pense que c'est du grand n’importe quoi:ce n'est plus être assistante maternelle mais gardiens d'enfants,peut être passent ils beaucoup de temps devant la télé?dessin animé etc...

Anonyme

Je suis le message de 12h56, je suis tout à fait d'accord avec vous, je ne comprends pas que ces personnes puissent avoir une telle capacité d'agrément, et que les autres on leur cherche la petite bête lors des renouvellements... si ce cas est vrai, je suis perplexe...

Anonyme

Bonjour ,
Je réponds au @ du 21 mai à 12 h 46 .
Pourquoi ? pas avoir 8 enfants à s'occuper si ils sont compétents et que l'appartement et au norme , vous savez quand les Assmats ouvrent un MAM c'est pareil , elles sont 3 voir 2 , 4 enfants chacune et puis elles gèrent bien il faut arrêter de dramatiser ce n'est pas parce que c'est un couple qui ne va pas s'en sortir . Par contre la personne en dessous de votre message elle se retrouve avec 3 enfants qu'elle accueille + les deux siens c'est sur, que même si c'est une maison de 120 m 2 elle ne peut pas tout gérer toute seule , pour ma part je trouve que ça fait beaucoup à deux ce n'est pas pareil .
Après pour répondre au message du dessus du mien .
Je pense que si la Puer, a donné l'agrément à ce couple c'est que elle a jugé qu'ils étaient apte tout les deux à accueillir 8 enfants ; il ne faut pas tout dramatiser , regarder dans les crèches les écoles maternelles et vous comprendrez , c'est pire !!!! là oui ! il y a un soucis à se faire , surtout dans les crèches .

Anonyme

Bonjour, une MAM n'est pas le domicile des ass mat qui y travail, c'est totalement différent d'un accueil chez soi. De même pour les écoles et crèches, se sont des structures spécifiques. Ils ne préparent pas les repas dans leur propre cuisine par exemple.

Anonyme

Quand un couple fait tous les deux assistants maternels ça leur fait quatre agréments chacun! Après pour être autorisé à avoir huit petits chez soi il faut que le logement soit grand et tout le matériel prévu pour le nombre d'enfants. Les puéricultrices ne sont pas idiotes si elles autorisent c'est que c'est correct. C'est un cas rare. Déjà les hommes sont rares dans notre profession. Dans ma ville 96assistantes maternelles que des femmes!

Les news